class="page-template-default page page-id-19 custom-background wp-custom-logo blog-post header-layout-default"

Vous souhaitez aplanir un sol mais vous ne savez pas laquelle de ces deux techniques utiliser ?

Nous allons vous expliquer les différences entre la chape ou le ragréage.

Chape ou ragréage : Le ragréage

  • Lorsque l’on veut modifier le revêtement d’un sol celui-ci doit être plat et régulier.
  • Le ragréage est un enduit à base de poudre de mortier très liquide qui peut être autolissant ou autonivelant.
  • Le ragréage autolissant va, de par sa nature liquide, reboucher automatiquement les trous en se propageant. Il convient pour des imperfections de niveau inférieur à 2 cm et est plus adapté pour des intérieurs de maison. Cela va jouer sur votre choix entre la chape ou le ragréage.
  • Le ragréage autonivelant va également se répandre et corriger les irrégularités lui-même. Les composants ne sont pas tout à fait les mêmes que le ragréage autolissant le rendant plus résistant. Il est conçu pour traiter des irrégularités comprises entre 2 et 4 cm et convient mieux pour des aires d’entrepôts, des garages ou des zones à fort trafic.

Chape ou ragréage : La chape

  • Tout comme le ragréage la chape a pour objectif d’aplanir un sol avant la pose d’un nouveau revêtement.
  • La chape est composée d’eau, de ciment et de sable et doit s’appliquer manuellement. Elle ne possède pas les propriétés autolissantes ou autonivelantes.
  • Contrairement à la technique du ragréage, l’utilisation de chape permet de niveler un sol en pente.
  • Convenant plus à des travaux de rénovation, elle permet de corriger des imperfections de niveau supérieur à 4 cm d’épaisseur. Vous savez maintenant la différence entre la chape ou le ragréage.